Histoires d’automobiles

Volkswagen dans l’après-guerre
Histoires d'automobiles

Volkswagen dans l’après-guerre

La KDF-Wagen est née de l’idée d’Hitler de créer une voiture du peuple avec l’aide de l’ingénieur Ferdinand Porsche. Après des années sombres pendant la Seconde Guerre Mondiale. L’usine est reprise par les britanniques après la guerre pour relancer l’économie allemande. La Volkswagen Coccinelle est produite en série à partir de 1945. Quelques années auparavant Pendant la seconde guerre mondiale, l’usine est utilisée par l’armée allemande pour fabriquer des Kübelwagen et des véhicules amphibies les Schwimmwagen. Des Kommanderwagen sont également produites avec des carrosserie de KDF-Wagen, un châssis de Kübelwagen et des pneus tout-terrain . Mais la fabrication de véhicules n’est qu’une petite partie de l’activité. L’usine utilise des condamnés aux travaux forcés ou des personnes dép...
Vespa, une icône italienne
Histoires d'automobiles

Vespa, une icône italienne

Plus qu’un véhicule à deux roues, la Vespa incarne les symboles de liberté, d'élégance , de robustesse et d’accessibilité. Lancée en 1946, la Vespa est le plus mythique des scooters. Une saga italienne Rinaldo Piaggio fonde sa société en 1884 pour concevoir et produire du mobilier pour navire de luxe, puis des wagons de chemins de fer, des moteurs de cars, de tramways, de camions et d’avions. A la fin de la seconde guerre mondiale, l’Italie a l’interdiction de construire des moteurs d’avions. Piaggio doit se reconvertir dans la fabrication de deux roues.  Piaggio veut un mode de transport moderne et économique, pouvant être conduit par un homme ou par une femme sans se salir. Corradino d’Ascanio est un designer qui a allié créativité et ingénierie mécanique pour créer ce sco...
L’automobile dans la reconstruction de la France
Histoires d'automobiles

L’automobile dans la reconstruction de la France

A la libération, un plan de relance de l’industrie automobile est mis en place. La vente des voitures est toujours interdite pour les français afin de favoriser les exportations et gagner des devises. A partir de 1946, des voitures emblématiques sont présentées et deviennent des succès commerciaux qui ont marqué plusieurs générations. On entre dans une ère qui changera la vie et la consommation des français. Mais pour l’heure le rationnement et les pénuries sont toujours à l’ordre du jour dans l’immédiat après-guerre. Le plan Pons A la sortie de la guerre, Paul Marie Pons, directeur adjoint de la direction des industries mécaniques et électriques établit le plan Pons afin de rationaliser l’industrie automobile française. A la libération, en France et comme partout en Europe, matière...
L’automobile durant l’occupation
Histoires d'automobiles

L’automobile durant l’occupation

Cette période est la plus sombre de notre histoire. Notre pays est occupé par l’Allemagne nazie. Les constructeurs automobiles ont l’obligation de fournir en véhicule l’occupant mais certains feront de la résistance. La guerre engendre de grosses pénuries dans tous les domaines. Des solutions pour pallier le manque de pétrole sont mises en œuvre avec des voitures roulant au gazogène ou à l’électricité. Les usines des principaux constructeurs français sont bombardées. Cela fait quatre mois que la guerre a commencé. Les usines automobiles françaises sont transformées en usine d’armement et fabriquent des chars, des moteurs d’avions et des camions pour l’armée française. Quelques voitures sont encore fabriquées pour les administrations. L’exode des ouvriers et employés des usines d’aut...
La démocratisation de l’automobile – 1930 – 1939
Histoires d'automobiles

La démocratisation de l’automobile – 1930 – 1939

Pendant les années 1930, l’automobile connaît un développement technique important. La production des véhicules s'accroît avec l’idée de concevoir une voiture populaire. Toutefois la crise de 1929 fait des ravages chez les constructeurs automobiles, certaines marques disparaîtront définitivement au début des années 1930. Un bon incroyable au niveau technologique fait progresser considérablement le domaine de l’automobile comme la carrosserie monocoque, la traction avant, le développement de l’aérodynamique des carrosseries. L’automobile se développe en France Du côté des constructeurs automobiles français, des innovations font avancer le secteur automobile. Mais le début de la seconde guerre mondiale changera la donne et les constructeurs automobiles devront se consacrer à l’effo...
L’automobile dans les années folles
Histoires d'automobiles

L’automobile dans les années folles

Dans les années 1920, l’automobile continue son évolution. Les carrosseries se modernisent tout en gardant pour certaines une part conservatrice. Au début de cette décennie, il y a beaucoup de constructeurs automobiles mais certains ne survivront pas à la crise de 1929. L’automobile commence à se démocratiser mais reste tout de même un luxe. Les méthodes d'assemblage à la chaîne permettent de réduire les coûts de production. Les marques automobiles françaises deviennent populaires dans les années 20.  Les cyclecars L'État français encourage la création de Cyclecars avec un régime juridique et fiscal avantageux. En effet, la loi des finances du 30 juillet 1920 réduit à 100 francs la taxe annuelle pour cette catégorie de voiture. Au début des années 1920, des milliers de perso...
Le Spider Duetto à la conquête d’Hollywood
Histoires d'automobiles

Le Spider Duetto à la conquête d’Hollywood

La Giulietta Spider apparaît régulièrement dans les films italiens du début des années 60 réalisés par Fellini ou Antonioni : une répétition générale avant que le Made in Italy ne parte à la conquête d’Hollywood et les USA. Un destin hollywoodien « C'est une voiture qui pardonne beaucoup. Et très joli en plus. » Ainsi s’exprimait à propos du Duetto un gentleman driver d’exception, le légendaire acteur Steve McQueen, lorsqu’à l’été 1966, il avait été invité à essayer le Spider italien avec d’autres amis amateurs de vitesse par le magazine Sports Illustrated. Le modèle qu'il conduisait était l'un des tous premiers Alfa Romeo Spider 1600 arrivés aux États-Unis, après avoir été dévoilé au Salon de Genève quelques mois plus tôt. Avec ces quelques mots, Steve McQueen résumait pa...
L’automobile au début du XXème siècle 1900 -1920
Histoires d'automobiles

L’automobile au début du XXème siècle 1900 -1920

Au début du XXème siècle, l’automobile se développe réellement. Les inventions en termes de mécanique progressent et les voitures ont désormais des carrosseries spécifiques. On s’éloigne peu à peu des voitures hippomobiles. En 1900, on compte 2897 voitures en France dont 2354 voitures de luxe et 543 véhicules industriels servant aux transports de marchandises, aux médecins, aux courtiers et aux voyages de commerces.  Aux Etats Unis, l’automobile se développe aussi.  Oldmobile fabrique en 1901, la Curved Dash. Polyvalente et fiable, cette voiture est populaire aux Etats-Unis et elle sauve l’entreprise de la faillite.  Henry Ford crée en 1903, la Ford Motor Company à Détroit. La Ford T est produite de 1908 à 1927 et connaît un grand succès. 15 millions d’exemp...
Quel moteur Daimler est aussi puissant que 32 pompiers ?
Histoires d'automobiles

Quel moteur Daimler est aussi puissant que 32 pompiers ?

Dès 1892, Daimler a construit un moteur destiné aux camions de pompier pour la lutte contre les incendies. Le pompage de l'eau pour la lutte contre les incendies nécessite beaucoup de puissance sur une longue période. Le moteur de pompier Daimler, construit en 1892, utilise un moteur 2 cylindres de 3 litres avec 5,1 kW (7 ch) et une pompe pour fournir 300 litres d'eau par minute. À cette époque, cependant, les pompiers avaient encore besoin de la puissance éponyme pour se rendre sur les lieux de l'incendie. En effet, le moteur à combustion n'entraîne que la pompe à eau. A l'époque, c'est une solution très avancée. La première voiture de Gottlieb Daimler de 1886 était une voiture tirée par des chevaux avec un moteur à combustion. Le camion de pompiers motorisé, quant à lui, est e...
L’Alfa Romeo 6C 1750 domine son époque et anticipe l’avenir
Histoires d'automobiles

L’Alfa Romeo 6C 1750 domine son époque et anticipe l’avenir

Dans les années 1930, le 6C 1750 possédait la capacité unique de remporter des courses autant que des prix de design. Le Mantouan Volant 13 avril 1930. Juste après 5 heures du matin, les ombres silencieuses au bord du lac de Garde sont secouées par le grondement d'un Spider Alfa Romeo 6C 1750 Gran Sport roulant à 150 kilomètres à l'heure avec les phares éteints. Au volant se trouve Tazio Nuvolari, originaire de Mantoue et surnommé «Nivola». À ses côtés, Gian Battista Guidotti, pilote d'essai en chef d'Alfa Romeo à l'usine du Portello. C’est un moment clé de cette édition mythique des Mille Miglia. Achille Varzi est alors leader de la course et vainqueur présumé. Cependant, quelques kilomètres avant le lac, à Vérone, Nuvolari et Guidotti avaient eu cette idée incroyable : éteindre...
La grande saga des PEUGEOT de la Gendarmerie
Histoires d'automobiles

La grande saga des PEUGEOT de la Gendarmerie

A la fin des années 40, dans le tourbillon de l’après-guerre, la Gendarmerie Nationale reconstitue son matériel roulant tant bien que mal, en réquisitionnant des voitures de la Résistance ou en piochant dans ce qui reste du parc automobile de l’armée. Tout naturellement, les premières Peugeot, des 202, 302 et 402, font ainsi leur apparition dans les brigades, en quantités limitées… et le plus souvent en noir ! En effet, la désormais célèbre - et redoutée - couleur Bleu Gendarmerie ne sera généralisée que dans les années 1969/1970. Les breaks avant les SUV Dès les années 50, la Gendarmerie Nationale structure ses achats de matériels et commence à passer des commandes de véhicules de grande ampleur. C’est le début d’une longue histoire avec Peugeot, en particulier avec les b...
La locomotion automobile au XIXe siècle
Histoires d'automobiles

La locomotion automobile au XIXe siècle

Le début des engins automobiles commencent avec l’invention du fardier de Cugnot en 1770. Au XIXe siècle, les inventions dans le domaine de la locomotion mécanique se succèdent. Les inventeurs essaient de développer des véhicules légers à vapeur, à gaz et électrique. Il faudra attendre la fin du siècle pour connaître les premiers moteurs à explosion. Au début du XIXe siècle, la première voiture à vapeur anglaise roulait à Londres (système Tretoctech et Viviar). On voit circuler en 1826 entre Bristol et Londres, un véhicule bizarre : c’est une voiture légère, à quatre roues traînée par deux vastes cerfs volants. Trois voyageurs s’installent dans la voiture et peut faire jusqu’à 32 km/h. Mais le vent ne souffle pas en continue, l’emploi du cerf volant comme moteur est abandonné.Les ingén...
L’Opel Corsa a 40 ans en 2022
Histoires d'automobiles

L’Opel Corsa a 40 ans en 2022

L’année 2022 marque le 40ème anniversaire de l’un des plus gros best-sellers de la marque, la Corsa. L’Opel Corsa a révolutionné la catégorie des petites voitures lors de sa première apparition en 1982. Parvenue aujourd’hui dans sa sixième génération, elle est plus demandée que jamais. L’année dernière, l’actuelle Corsa était la citadine la plus populaire en Allemagne et la voiture la plus vendue au Royaume-Uni. Mais pour bien comprendre le succès remporté par la Corsa depuis ses débuts en 1982, il faut d’abord se pencher sur un autre modèle qui a réussi à la marque à l’éclair : l’Opel Kadett. Cette petite familiale avait été imaginée et conçue pour apporter la mobilité au plus grand nombre, à une époque où conduire une voiture était encore un véritable luxe. Puis, au fil des décennies...
Le centenaire de la Bugatti Type 30
Histoires d'automobiles

Le centenaire de la Bugatti Type 30

En 1922, Bugatti dévoilait la Type 30 : sa première automobile de série dotée d’un moteur huit cylindres et de technologies innovantes. Huit cylindres, un déplacement limité à 2 litres pour quelque 100 ch et des vitesses allant jusqu'à 145 km/h – les chiffres d’une véritable sportive taillée pour les routes d’il y a 100 ans. Bugatti sort en 1922 la Type 30, sa dernière automobile de série de l’époque. Outre son surcroît de puissance, le modèle marque les esprits par ses nombreuses innovations techniques. Le moteur à huit cylindres est composé de deux blocs de quatre cylindres, d’un logement pour l’arbre à cames en tête et d’un carter monobloc solidement fixé au châssis. Un an auparavant, Ettore Bugatti travaillait sur un moteur huit cylindres de trois litres pour en équiper le proto...
Le fardier de Cugnot
Histoires d'automobiles

Le fardier de Cugnot

Le fardier de Cugnot est considéré comme la première automobile de l’histoire. Destiné à déplacer des pièces d’artillerie (canons ou leurs affûts). Ce véhicule a été conçu en 1769 par l’ingénieur militaire français Nicolas Joseph Cugnot, né à Void dans la Meuse en 1725 et mort à Paris en 1804.  Dès 1650, de multiples recherches sont menées sur la vapeur par Denis Papin, Thomas Savery ou Thomas Newcomen. Ce dernier invente en 1712 une machine à piston à balancier. S’appuyant sur les découvertes antérieures, Nicolas Cugnot se sert de la force de la vapeur pour faire avancer un véhicule terrestre. Le but est de remplacer le cheval de trait par un moteur à vapeur qui actionne une roue unique.  Il construit deux fardiers : le premier à échelle réduite, commandé en 1769 par ...
La Gordini type 18S de 1950
Histoires d'automobiles

La Gordini type 18S de 1950

Estimée entre 800 00 et 1 600 000 euros, cette Gordini type 18s sera mise aux enchères lors de la vente Artcurial à rétromobile, le 18 mars 2022. Mais revenons sur son histoire particulière… Le 24 juin 1950, 200 000 spectateurs attendent avec impatience le départ des 24h du Mans prévu à 16h. Le préfet abaisse alors le drapeau tricolore et les pilotes s’élancent vers leurs voitures.  Juan Manuel Fangio, en costume marron, traverse la piste en courant et s’installe dans le siège baquet bleu marine de la Gordini n°33. C’est le départ pour cette course fabuleuse.  Quelque temps auparavant, l’annonce de l’organisation du premier Championnat du monde des pilotes de Formule 1 met au travail les bureaux d’étude. La réglementation autorise les moteurs atmosphériques de 4 500 cm3 ou...
La Volkswagen Coccinelle 1300
Histoires d'automobiles

La Volkswagen Coccinelle 1300

La Volkswagen Coccinelle 1300 est commercialisé de 1966 à 1975. Cette Coccinelle est une voiture attachante dont on peut se servir tous les jours. Sa forme est devenue “classique” mais ne se démode pas. Bon nombre d'amateurs de Volkswagen sont propriétaires d’une Coccinelle 1300 de nos jours. Quelles sont les dimensions extérieures et intérieurs de la VW Coccinelle 1300 ? Elle mesure exactement 407 cm en longueur, 154 cm en largeur et 150 cm en hauteur. Vous avez certainement remarqué avec quelle facilité une Volkswagen se range dans un emplacement étroit, ou avec quelle sûreté et quelle aisance elle se faufile dans le trafic le plus dense. Car elle n’est pas trop grande ; mais suffisamment cependant pour être une voiture esthétique et confortable. Et à l’intérieur ? A l’intérieur, ...
La Volkswagen Karmann Ghia
Histoires d'automobiles

La Volkswagen Karmann Ghia

Aimez-vous voyager à deux ? Vous aurez exactement la voiture que vous voulez ! La luxueuse VW Karmann Ghia coupé Cette voiture est l'œuvre commune de trois noms célèbres. Sa ligne élégante et aérodynamique a été créée par un styliste de grand renom : Ghia de Turin (Vous n’avez qu’à regarder pour l’apprécier.)  De cette ébauche, le maître carrossier Karmann d’Osnabrück en a fait une carrosserie robuste. Chaque détail témoigne du sérieux de sa fabrication. (Vous n’avez qu’à le regarder de plus près pour être convaincu). Sous sa robe sportive, vous trouverez enfin une finition parfaite avec tous les avantages techniques d’une Volkswagen. (Vous n’avez qu’à en faire l’essai pour en être persuadé.) A l’arrière, le puissant moteur (53 ch SAE) refroidi par air confère à la voitur...
La Volkswagen Coccinelle a été adoptée dans 136 pays dans le monde
Histoires d'automobiles

La Volkswagen Coccinelle a été adoptée dans 136 pays dans le monde

Elle roule des heures durant à sa vitesse maximale sur les autoroutes, s'élançant d'un horizon à l'autre. Elle roule des heures durant à sa vitesse maximale sur des routes bitumées dans la chaleur de l'été. Elle roule dans les plaines et les montagnes. Elle roule avec endurance sur les pistes de la forêt vierge. Elle roule avec sûreté sur la neige glacée pour rejoindre quelque part un chalet de montagne. Sur les ponts et sous les tunnels. Elle roule aussi facilement dans la boue que dans la neige fondue. Elle roule aisément partout. Et aussi la nuit, dans le flot de lumière des boulevards des grandes villes Cette voiture roule aussi là où il n’y a pas de routes et là où les routes se terminent commencent maintes aventures de la Coccinelle. Mexique Elle roule même dans les pays ch...
La Renault Siete
Histoires d'automobiles

La Renault Siete

La Renault Siete (Sept) est présentée à la presse espagnole les 17 et 18 octobre 1974. C'est une berline 4 portes à destination des familles espagnoles.  Le bureau d’étude a envisagé cette idée dès les premières ébauches du projet “122”. Sa plate-forme allongée de 10 cm a permis l’adaptation d’une carrosserie tricorps d’une longueur hors tout de 3,89 m, contre 3,506 m pour la Renault 5. Pour faire face à l’augmentation du poids de la voiture, la cylindrée passe de 956 à 1.037 cm3 , le couple progresse et la puissance s’établit à 50 ch. DIN (au lieu de 44). En plus du coffre qui la différencie de la Renault 5 d’autres détails changent comme le pare-chocs en métal, les clignotants sont fixés sur la calandre, les feux arrière sont grands et visibles. “Siete” est écrit sur logo sou...