Epoqu’auto 2022 : en vedette sur le plateau motos, les scooters et les motos Guzzi

Dans le Hall 6, le plateau moto est installé sur 2500 m2. Pour cette 43ème édition, il met à l’honneur des scooters des années 50, 60 et 70 pour les motos de la marque Guzzi. 

Des scooters des années 50, 60 et 70

L’exposition est consacrée aux scooters produits principalement en France dans les années 50 et 60. “Il y a un véritable engouement autour des machines”, analyse Fabrice Follis, organisateur de ce plateau. Le Scooter Club de France qui a aidé à l’organisation de ce plateau fête ses 70 ans cette année. Entre 100 et 150 scooters sont présentés pour l’occasion. Des Vespa montées chez ACMA dans la Nièvre, à la Lambretta, l’autre géant italien du scooter qui a produit ses machines en France, en passant par Terrot, Bernardet, Rumi… On découvre aussi les voitures Vespa 400 agrémenté de remorques de glaciers “Chez Raymond, le roi de l’esquimau” nous indique la publicité peintes dessus.

Des motos Guzzi

L’espace moto est composé d’une seconde exposition consacrée à la marque Guzzi. Le constructeur a commencé à commercialiser ses motos à partir de 1921 au travers d’une trentaine de modèles. Réputé pour la qualité de ses mécaniques, Moto Guzzi s’est distingué sur les circuits en remportant plusieurs titres de champion du monde entre 1953 et 1957. L’exposition est consacrée aux motos d’avant-guerre allant du cyclomoteur aux motos de grand tourisme. Les motos exposées sont celles du club de Turin. 

De nombreux clubs ont participé à enrichir le plateau : le club Rumi Club de France, le club italien de Vespa de Turin et le Lambretta Club de France. Puis un atelier de restauration et d’exposition est proposé par le Scooter Club Lyonnais.

%d blogueurs aiment cette page :