You are here:  / Les musées / Le musée automobile Henri Malartre au cœur d’un château Belle époque

Le musée automobile Henri Malartre au cœur d’un château Belle époque

Au cœur d’un château Belle époque, le musée Henri Malartre abrite une belle collection de voitures anciennes, de vélos et de motos.

Henri Malartre est le fondateur du musée

Passionné depuis très jeune par les véhicules, Henri Malartre crée en 1929 une société de démolition automobile à Lyon. Son activité se développe jusqu’à la seconde guerre mondiale. La collection d’Henri Malartre débute en 1931 lorsque il décide de sauver une Rochet-Schneider de 1898 de la destruction. Engagé dans la résistance pendant la guerre, il est obligé de protéger sa collection. Il la cache au début de l’année 1942 en Isère. Il est arrêté par la Gestapo en mars 1944 puis déporté. Une fois revenu de la déportation, il reprend son activité de démolition automobile. Cependant les bombardements ont rasé complétement l’entreprise. Il est contraint de vendre une partie de ces « Ancêtres » pour entreprendre des travaux de reconstruction de l’entreprise. Sa société prospère à la fin des années 40, il peut donc reprendre sa collection. Suite à la création d’une association de passionnée d’automobile, il a l’idée de créé un musée. Il achète alors le Château de Rochetaillée pour abriter sa collection. Le musée ouvre le 31 mai 1960.

Les constructeurs automobiles lyonnais sont mis à l’honneur dans le musée

Le musée automobile Henri Marlartre conserve une collection riche et variée notamment d’automobiles d’avant 1914. Il met à l’honneur les constructeurs d’automobiles et motos lyonnais. Lyon est l’un des berceaux mondiaux de l’industrie automobile dès le 19ème siècle. En effet près de 150 marques automobiles sont nées dans cette ville. Les constructeurs automobiles Luc Court, Pilain, Rochet Frères et Marius Berliet entre autre posent les bases de l’industrialisation automobile.

Des motos anciennes, cycles en tout genre sont exposés dans les étages du château.

La collection se poursuit dans le Hall Gordini

Dans le Hall Gordini , au fond du parc, la collection continue. Elle permet de découvrir des véhicules emblématiques et d’autres plus récents. Parmi les véhicules emblématiques, il y a un des Taxi de la Marne, réquisitionné en 1914 par l’armée pour transporter les soldats sur le front.

Au fond du Hall, il y a différents transports en commun de la région notamment un funiculaire lyonnais. En effet c’est à Lyon en 1862 que le premier funiculaire circule. Dans une ville entouré de collines, le funiculaire permet de transporter les personnes.

Le musée Henri Malartre offrent une collection variée qui ravit les amateurs de véhicules anciens.

YOU MIGHT ALSO LIKE

Leave a comment

Your email address will not be published. Required fields are marked ( * ).