You are here:  / Les musées / Nuit européennes des musées au musée Matra

Nuit européennes des musées au musée Matra

musée matra

Le musée Matra organisait la nuit des musées le samedi 20 mai 2017. Pour cette occasion le musée avait convié l’association Crazy Road Car Club ainsi que d’autres propriétaires de véhicules a exposé leurs voitures américaines. Un concert du groupe « Swindler on the Trails »animait musicalement la soirée. On trouvait également le stand de Lola Retro Shopper qui permettait d’être coiffé vintage.

C’est l’amérique au musée Matra

Depuis le 6 avril jusqu’au 11 novembre 2017, le musée Matra de Romorantin accueille l’exposition temporaire « C’est l’Amérique au Musée Matra ». Cette exposition permet de découvrir les véhicules américains emblématiques du 20ème siècle.

Une collection unique et rare de motos civiles ou militaires comme des Harley davidson, des Indians et Henderson. Des voitures emblématiques des Etats-Unis sont également présentés. On retrouve  parmis les véhicules, l’incontournable Ford T de 1917, une Cadillac coupé Deville de 1955, une Chevrolet Bel-Air de 1954, une Mustang de 1967.

L’aventure Industrielle

Matra a débuté sont activité en 1945 dans le secteur de l’armement, Marcel Chassigny a développé par la suite l’activité automobile. En 1964, Matra rachète l’entreprise Bonnet, installé à Romorantin, celui ci était le premier à commercialiser une voiture de série équipée d’une moteur centrale sous le nom de Djet. Le rachat a permis à Matra de produire de nombreux véhicules telle que la 530, la Bagheera, la Murena et la Rancho. Matra a connu son essor en 1984 avec la fabrication de l’Espace commercialisé par Renault. Près de 350 véhicules sortent des chaînes de montage chaque jour au total 900 000 exemplaires seront produit dans les usines de Romorantin.

Matra a produit également de nombreux prototypes innovants à l’image de l’Espace F1 conçu pour les 10 ans de la collaboration entre Matra et Renault en 1994. Il repose sur le châssis de la Williams Renault et doté du même moteur que celle-ci avec la coque de l’Espace phase 2 restylisée pour l’occasion. Une trentaine de concept cars, vitrines technologiques ou véhicules proches de la série sont visibles au sous-sol du musée.

La salle des moteurs

Matra, un succès sportif.

Jean Luc Lagardère décide en 1964 de créer l’écurie Matra Sports. En 10 ans, Matra affiche un beau palmarès du sport automobile mondial au total 124 victoires dont trois consécutifs aux 24 heurs Mans. Des grands noms du sport automobile ont pilotés les bolides de la marque tel que Jean-Pierre Beltoise qui gagne la première victoire de l’écurie Matra, Jacky Stewart, Henri Pescarolo, Gérard Larousse.

L’aventure Matra s’achève le 26 février 2003 suite à des problèmes financiers causer par l’échec commercial de l’Avantime.

Plus d’information sur le musée Matra : Musée Matra

YOU MIGHT ALSO LIKE

Leave a comment

Your email address will not be published. Required fields are marked ( * ).