You are here:  / Les balades / Oradour sur Glane

Oradour sur Glane

Le 10 juin 1944, les habitants d’Oradour sur Glane, commune située dans la Haute-Vienne à une vingtaine de kilomètre de Limoges, ont été massacré par la division SS das Reich.

Oradour sur Glane est une petite bourgade de 1574 habitants. on y trouvait des commerces, des cafés-hôtels, des artisans, des garages automobiles, des échoppes de tissus. A partir de 1939, Oradour sur Glane comme tout le département a accueilli des réfugiés espagnols puis des évacués de l’Alsace, des expulsés de Moselle enfin des juifs français et étrangers.

Une ligne de tramways reliait la commune à Limoges. Ce qui permettait aux habitants de Limoges de ce ravitailler au marché, puisque les citadins étaient soumis à la pénurie durant la période d’occupation.

Après le débarquement de Normandie, le 6 juin 1944, la division Waffen SS a organisé une opération de ratissage contre la résistance autour de Tulle et de Limoges. Les allemands sont arrivés devant Oradour sur Glane et ont encerclé le bourg afin que personne de puisse s’y échapper.

Les soldats ont réunis les hommes, les femmes et les enfants de tout le village et des fermes alentours sur la place du Champ de Foire. La majorité de la population a obéit pensant que c’était un simple contrôle.

Peugeot 202 du médecin sur la place du champs de foire

Les SS  divisèrent la population en deux groupes :
D’un côté les hommes qui par la suite ont été conduit dans différentes granges et garages puis abattu à la mitrailleuse. Ensuite les SS ont mis le feu aux granges.
oradoursurglane-(42)

D’un autre côté les femmes et les enfants ont été enfermés dans l’église. Les allemands placèrent une sorte de caisse rempli d’explosifs. Une forte explosion s’est produite, qui a dégagé une épaisse fumée noire. Les femmes et les enfants ont été asphyxiés . Par la suite, les SS sont rentrés dans l’église et ont tiré des rafales de mitraillettes puis ils ont mis le feu à l’église.

oradoursurglane-(31)

 

Ils ont ensuite pillés les maisons et mis le feu à celle-ci.


Au total, il y a eu 642 victimes de la barbarie nazie.

Le Centre de la mémoire d’Oradour sur Glane est fermée en janvier, nous n’avons pas pu le visiter.

YOU MIGHT ALSO LIKE

Leave a comment

Your email address will not be published. Required fields are marked ( * ).