Étiquette : voitureavapeur

La locomotion automobile au XIXe siècle
Histoires d'automobiles

La locomotion automobile au XIXe siècle

Le début des engins automobiles commencent avec l’invention du fardier de Cugnot en 1770. Au XIXe siècle, les inventions dans le domaine de la locomotion mécanique se succèdent. Les inventeurs essaient de développer des véhicules légers à vapeur, à gaz et électrique. Il faudra attendre la fin du siècle pour connaître les premiers moteurs à explosion. Au début du XIXe siècle, la première voiture à vapeur anglaise roulait à Londres (système Tretoctech et Viviar). On voit circuler en 1826 entre Bristol et Londres, un véhicule bizarre : c’est une voiture légère, à quatre roues traînée par deux vastes cerfs volants. Trois voyageurs s’installent dans la voiture et peut faire jusqu’à 32 km/h. Mais le vent ne souffle pas en continue, l’emploi du cerf volant comme moteur est abandonné.Les ingén...
Le fardier de Cugnot
Histoires d'automobiles

Le fardier de Cugnot

Le fardier de Cugnot est considéré comme la première automobile de l’histoire. Destiné à déplacer des pièces d’artillerie (canons ou leurs affûts). Ce véhicule a été conçu en 1769 par l’ingénieur militaire français Nicolas Joseph Cugnot, né à Void dans la Meuse en 1725 et mort à Paris en 1804.  Dès 1650, de multiples recherches sont menées sur la vapeur par Denis Papin, Thomas Savery ou Thomas Newcomen. Ce dernier invente en 1712 une machine à piston à balancier. S’appuyant sur les découvertes antérieures, Nicolas Cugnot se sert de la force de la vapeur pour faire avancer un véhicule terrestre. Le but est de remplacer le cheval de trait par un moteur à vapeur qui actionne une roue unique.  Il construit deux fardiers : le premier à échelle réduite, commandé en 1769 pa...