23e Traversée de Paris hivernale Dimanche 15 janvier 2023

L’association Vincennes en Anciennes, organisatrice des Traversées de Paris, va démarrer l’année en trombe en réunissant près de 700 véhicules d’époque de plus de 30 ans (autos, motos, vélos, utilitaires légers, tracteurs et bus). Une joyeuse équipée qui devrait mettre de l’animation dans la capitale avec un parcours d’une trentaine de kilomètres.

23e Traversée de Paris hivernale Dimanche 15 janvier 2023

Un patrimoine roulant éclectique Quels sont les marques et modèles qui vont participer ? C’est toujours un peu la surprise mais le public n’est jamais déçu. Il y a toujours quelques pépites, très rares, quelques avant-guerre rutilantes, des véhicules populaires comme les tractions, les 2 CV, les Ami 8, les bus Renault des années 30, les fascinantes anglaises et Dimanche 15 janvier 2023 La 23e Traversée de Paris hivernale en véhicule d’époque atteint des sommets Contact Presse Anne Quémy anne.quemy@orange.fr 01 44 83 01 10 italiennes des années 60 et les Youngtimers des années 80 sans oublier les tracteurs et les vélos. Environ cent marques sont représentées dont certaines ont disparu. Le plateau est toujours magnifique, coloré avec des véhicules bien entretenus, bichonnés et choyés par leurs propriétaires. À la Traversée de Paris, on ne vient pas pour se montrer mais pour passer un moment entre passionnés, en famille ou entre amis, dans une ambiance festive. Certains équipages jouent le jeu en portant une tenue en accord avec l’époque de leurs véhicules. En conjuguant savamment les véhicules anciens et les monuments incontournables de Paris, le spectacle offre des images de cartes postales. Tous ces véhicules se côtoient et valorisent ce patrimoine roulant inestimable.

Une balade au cœur du Paris touristique et historique : Montmartre, sa République et son folklore Montmartre constituera le fil rouge de cette édition et ce sera l’occasion pour cette Traversée de rejoindre le point le plus haut de la capitale puisque la Butte Montmartre culmine à près de 130 mètres. Des animations seront prévues avec la République de Montmartre. Celle-ci a été créée en 1921 par Alphonse Léon Willette, Francisque Poulbot, Jean-Louis Forain, Maurice Neumont. Tous ces artistes, peintres, illustrateurs ou graveurs entendaient créer lien de solidarité et « Faire le bien dans la joie », telle est la devise, encore aujourd’hui, de cette république. 

Bien qu’à visée artistique à ses débuts, sous l’influence de Poulbot, la République de Montmartre se tourne vers des actions philanthropiques en faveur de l’enfance déshéritée. Nous sommes dans l’entre-deux-guerres, les services sociaux n’en sont qu’à leurs balbutiements et, face à la pauvreté de ce village populaire, les besoins sont immenses. Des fêtes sont organisées pour récolter des fonds qui se transforment en cadeaux, en repas de Noël… En 1923, Poulbot crée un dispensaire afin d’améliorer la santé physique et morale des enfants de Montmartre. Ce dispensaire fermera ses portes une dizaine d’années plus tard. Handicapé, Poulbot demande à son ami Lucien Pinoteau de prendre sa succession et lui confie son œuvre. C’est ainsi que naîtra « l’Association des P’tits Poulbots ». Pendant la 2e guerre mondiale, elle prend un essor considérable. Une école de tambour est créée par Roger Baranger pour occuper les enfants. Celle-ci perdure aujourd’hui et contribue au folklore de Montmartre. Les « P’tits Poulbots » sont habillés en costume d’infanterie de ligne de 1793 et ils pourraient bien être présents lors de la Traversée de Paris. Le parcours ne sera révélé que le dimanche matin au moment de la remise du livre de route aux équipages, il est le sésame qui permet de suivre le parcours en toute sérénité avec les indications culturelles. À partir de 12h30, les équipages inscrits déjeuneront à l’hippodrome de Vincennes, tandis qu’une partie des voitures restera exposée sur le Parvis Sud du Château de Vincennes. « Difficile de ne pas être séduit par le spectacle qu’offre la Traversée de Paris durant une matinée. C’est un tableau atypique que nous offrons aux parisiens, aux curieux et aux touristes de passage. Nous souhaitons les sensibiliser à la richesse et à la diversité de ce patrimoine roulant. » explique Jacques d’Andréa, Président de Vincennes en Anciennes. 

Informations pratiques 

Départ des voitures, motos, vélos entre 7h45 et 9h30 du parvis sud du château de Vincennes. 
Départ des tracteurs : 7h30
Départ des bus à 8h précises 
Prix : 10 € (inscription sur le site, dans la limite des places disponibles – RDV devant le Parc floral de Vincennes) 

Les bus ne monteront pas à Montmartre Une partie des voitures et les bus reviendront sur le parvis sud du château de Vincennes à partir de 12h30. 

Renseignements pratiques et/ou réservation dans les bus anciens : fiche téléchargeable sur le site : http://www.vincennesenanciennes.com 

%d blogueurs aiment cette page :