Retour sur la 23ème Traversée de Paris en anciennes

Il faisait un froid polaire, en ce dimanche 15 janvier, sur le Parvis Sud du Château de Vincennes mais, dès 7h30, les véhicules anciens sont venus réchauffer le cœur des passionnés et des badauds.

Un bilan vertigineux pour cet événement organisé par Vincennes en Anciennes. 

  • 750 véhicules de plus de 30 ans se sont lancés sur le parcours 
  • 2 000 personnes à bord des véhicules 
  • 70 bénévoles sur le terrain pour encadrer les 30 km parcourus. 

590 automobiles, 29 tracteurs, 4 bus, 107 motos et 2 roues, 20 vélos ont participé pour la bonne cause. 

Entre 8h et 10h, les plus matinaux ont pu profiter d’un spectacle exceptionnel à Montmartre qui était le fil rouge de cette édition. Les voitures sont passées rue Lamarck, rue Saint-Éleuthère, Place du Tertre, au pied du Sacré-Cœur et rue Saint Vincent. Les représentants de la République de Montmartre en grande tenue étaient présents ainsi que les P’tits Poulbots qui jouaient du tambour. Le prêtre de l’église Saint-Pierre de Montmartre a béni les voitures. Derrière cette ambiance festive, il y avait un objectif caritatif puisque un euro par véhicule inscrit a été reversé par Vincennes en Anciennes à l’œuvre des P’tits Poulbots de la Butte. Les voitures sont ensuite redescendues. La Place de la Concorde était le deuxième grand point d’attraction avec des centaines de véhicules et un public venu très nombreux pour voir passer les voitures, faire des photos et parfois, échanger avec les propriétaires. 

La voiture la plus ancienne était une De Dion Bouton de 1910 qui faisait partie des 19 Avant-guerre. On dénombrait également : 10 voitures des années 40, 70 des années 50, 177 des années 60 et 314 Youngtimers. Citroën était la marque la plus représentée (70 véhicules) suivie par Renault (64) et Peugeot (50). 35 Porsche, 28 Triumph, 27 Ford et 24 MG venaient compléter ce palmarès. Parmi les véhicules insolites, une SM transformée en plateau porte voitures aussi prénommée le « mille-pattes » a fait une apparition remarquée. Une prestigieuse Mercedes 300 de 1953 de 115 chevaux a fait un rappel historique. Elle est dite « Adenauer » car ce chancelier ouest-allemand en a utilisé six et ne souhaitait rouler que dans ce modèle. Quelques pièces remarquables de 1938 pour les motos et side-cars : une BSA Empire Star, une Zündapp K 500 avec un side-car Bernadet. Parmi les marques les plus représentées pour les motos : BMW (12), Honda (9), Yamaha (5) et parmi les cyclomoteurs : Motobécane (21), Solex (18), Peugeot (10). Venus de très loin, 29 tracteurs ont défilé de concert apportant leur touche bucolique au décor parisien. Les vélos aussi faisaient route ensemble formant un joli peloton. 4 bus à plateforme ont transporté une soixantaine de personnes inscrites à la Traversée. Ce spectacle étonnant, riche et varié a mis beaucoup d’animation dans les rues de Paris en conjuguant l’émotion, la nostalgie et le patrimoine roulant. 

« Une fois de plus, nous avons associé patrimoine roulant et patrimoine architectural. Avec la République de Montmartre nous avons mis en valeur ce folklore particulier et l’ambiance bon enfant qui règne dans la capitale. Nous avons vu beaucoup de sourires et de pouces levés en signe d’approbation. Les véhicules anciens ont un indéniable pouvoir de séduction. » conclut Patrick Gomez, Vice Président de Vincennes en Anciennes

%d blogueurs aiment cette page :